mardi 15 octobre 2013

Port de bras, demi plié et grand jeté...

La danse, et plus particulièrement la danse classique (le tutu, les noeud-noeuds, les collants roses et les pointes, si tu visualises pas) fait partie de ma vie depuis aussi longtemps que j'ai des souvenirs.
J'ai commencé à prendre des cours de danse à l'âge où pal mal de petites filles commencent. Puis je n'ai jamais vraiment arrêté.
J'ai même passé le difficile cap de l'adolescence, âge auquel c'est quand même bien la honte de faire de la danse classique.
Et puis autour de mes 25 ans, pour des raisons aussi diverses que variées (nette préférence pour les loisirs diurnes, flemmite aiguë, moultes déménagements, vie dissolue...), j'ai tout arrêté.

Mes chaussons m'ont quand même suivie dans chaque nouvel appart. On sait jamais que je me disais. Mais je me suis toujours trouvée de vraies ou fausses bonnes excuses pour ne pas reprendre le chemin de la barre.

Depuis 1 an et demi, me voilà (à peu près) installée à New-York, depuis septembre le grand va à l'école et la deuze n'est plus allaitée, je commence donc depuis quelques mois à retrouver un corps et un cerveau qui fonctionnent relativement normalement.

J'ai donc pris mon courage à deux mains et me suis lancée à la recherche des "ballet lessons" qui pourraient me convenir.

Pour être tout à fait honnête, je me voyais bien faire ça:


ou sinon ça:


Mais malgré ma longue pratique assidue, va savoir pourquoi, je ne suis ni danseuse chez Alvin Ailey ni au New-York City Ballet...

Donc, du coup, j'ai commencé les cours de "ballet" au YMCA à côté de chez moi.

Je ne sais pas trop comment te décrire les YMCA parce que je ne vois pas vraiment d'équivalent en France.
Eux se décrivent comme étant "une communauté d'hommes et de femmes qui oeuvre en faveur d'un mode de vie sain et socialement responsable."
Techniquement c'est comme une big asso qui a des lieux à travers tout le pays et qui propose toutes sortes d'activités: beaucoup de sport (collectif, training perso...), des trucs comme du yoga toussa, de la danse, de la musique, des cours de dessins, des lectures pour les gamins et plein plein plein d'autres choses pour un public de 6 mois à 102 ans. C'est beaucoup moins cher que n'importe quelle autre salle de sport ou studio de danse et j'ai la chance que le YMCA à côté de chez moi propose des cours de ballet.

Évidemment, ça n'a pas le prestige de certaines classes à NY. En gros, je peux pas trop me la péter en société. Parce que, autant c'est grave la honte de dire que tu fais de la danse classique quand t'as 16 ans, autant quand t'en as 35, tu peux déceler une pointe d'admiration dans le regard de ta congénère mère d'élève ("purée, ça se trouve elle sait faire le grand écart la moeuf" et toi là, tu laisses planer le doute...). Par contre après l'enthousiaste "Ah ouuuuuais!!!! carrément tu fais de la danse classique!!!" tombe le fatal "t'en fais où??". Là t'es obligé de répondre. Et je te jure que ça fais bien redescendre ton interlocuteur quand tu balances "au YMCA pourquoi?"

Mais je n'en ai cure! 3 fois pas semaine, je vais au YMCA avec mes 2 gosses sous le bras, je les jette à la garderie (parce que en plus ils me gardent les 2 nains pendant mon cours, pour pas un kopeck de plus) et je m'en vais guillerette faire des demi-pliés, des relevés, des pas de basque, des ports de bras et des ronds de jambe (en français dans le texte évidemment) avec des profs que je juge plutôt très potables, voir carrément bons et des apprentis danseurs super cool en jogging ou en short.

Alors je suis happy! Courbaturée... mais happy!

14 commentaires:

  1. 3 fois par semaine, BRAVO !!!
    Moi j'ai fait de la danse (modern jazz) de 6 ans a 16 ans mais a l'adolescence j'ai delaisse la salle de danse pour passer mes mercredis apres-midi au cafe :-)
    Mais moi aussi NYC m'a remise sur le droit chemin : un cours de yoga et un soir de course par semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais... en vrai j'arrive pas à faire les 3 cours en entier. rapport à la deuze qui trouve toujours le moyen d'envoyer la nana de la garderie me chercher en plein milieu du cours...
      Tu vois, 16 ans c'est un âge critique pour l'apprentissage de la danse.

      Supprimer
  2. Trop génial!! YMCA, quel nom de choc!
    And the show must go one ;)

    RépondreSupprimer
  3. "demi-pliés, des relevés, des pas de basque, des ports de bras et des ronds de jambe (en français dans le texte évidemment)", la classe ! C'est ce qui manque ici, les endroits où faire une activité AVEC la garderie ! Alors je fais aussi les ronds de jambe, les attitudes et les grands pliés, mais en modern' jazz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le truc génial: la garderie!!!! Moi même j'en reviens pas encore!

      Supprimer
  4. Moi je trouve ça trop classe même si c'est au YMCA! J'ai commencé à 5 ans et j'ai fini à 5 ans et demi alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça devait pas trop être ton truc... ;)

      Supprimer
  5. Bravo pour la reprise !
    Concernant le YMCA , je trouve le principe pas si mal et on manque de ce genre de structure en France ... pour ma part,je voudrais m'inscrire à un club photo sur Bordeaux et je trouve cela très galére de trouver un club pour une pratique occassionnel et surtout sans prise de tête .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isa! Oui, c'est vrai que c'est hyper pratique!

      Supprimer
  6. Moi aussi, tu m'épates ! Hé, tu me diras quand tu feras un spectacle, hein ? Je veux te voir danser !!

    RépondreSupprimer
  7. Ca ressemble un peu aux MJC qui peuvent proposer selon les lieux pas mal d'activités. En tout cas bravo pour la reprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'y ai pensé aux mjc pour la description des ymca. C'est vrai que dans le "projet" ça y ressemble. Moi je ne connais pas de MJC parisiennes, peut-être il faut comparer avec ça, mais malheureusement les mjc que je connais sont bien plus poussiéreuses... Ceci dit les ymca du fin fond du Midwest sont peut-être autant poussiéreuses.

      Supprimer

Pour laisser un commentaire: